Poêles a Gaz
 

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du poêle à gaz ?

Avantages et inconvénients du chauffage au gaz

- Avantages du poêle à gaz :
  • Sa faible puissance est autant une qualité qu'un défaut. Pour des maisons bien isolées (Type BBC ou RT 2012) cela peut être idéal.
  • L'énergie au gaz coûte à peu près la même chose que l'énergie produite avec un poêle à granulés (7.4 centimes du kW/h pour l'un, 7.2 pour l'autre selon nos calculs de Janvier 2014).
  • Son installation et son coût d'achat sont moindres par rapport à ceux d'une chaudière gaz.
  • Décoratif, on voit apparaitre des poêles qui ressemblent aux poêles à bois. Non seulement l'aspect est sympathique, mais la flamme tend à ressembler à celle d'une cheminée pour un plaisir visuel fort réussi.
- Inconvénients du poêle à gaz :
  • Appareil de faible puissance : il est donc recommandé comme chauffage d'appoint et non pour un chauffage principal ou permanent.
  • Le poêle à gaz qui fonctionne au gaz naturel est relativement limité aux zones urbaines (on parle de gaz de ville).
  • Le gaz n'est pas une énergie renouvelable, en produisant du CO2 cette énergie contribue à l'effet de serre et au changement climatique.
  • Les prix du gaz sont plus attractifs que l'électricité et devraient le rester mais les tarifs augmentent vite et ils dépendent d'éléments peu maitrisés (géopolitique Russie, Algérie...)

Avantages par rapport au chauffage au bois

- Inconvénients d'un poêle à bois :
  • Nécessite un stockage du bois, qui peut être synonyme de corvée pour certains.
  • Pas de possibilité de régler la température même si le coût du kWh est favorable au bois.
- Inconvénients d'un poêle à granulés :
  • Le prix est plus élevé que le bois bûches et se rapproche des prix du gaz.
  • La nécessité de stockage des granulés.
  • Le besoin d'entretien : Il est faux de croire qu'une poêle à granulés évite d'avoir à gérer la corvée du bois. Certes, pas besoin de transporter du bois lourd et d'en remettre toutes les 5/8h mais les granulés nécessitent tout de même un approvisionnement régulier (1 à 6 fois par semaine) avec le transport d'un sac de 15 kg. Il faudra par ailleurs entretenir l'appareil régulièrement, le brasero notamment. Le ramonage des conduits et le contrôle régulier de l'appareil (les réglages notamment), ainsi que les problèmes en cas de coupure d'électricité et les réglages induisent des coûts cachés.
Si les ventes de poêles à granulés ont explosé ces dernières années (+30 a 55% par an chaque année depuis 3 ans chiffres Observer) sur la base d'une utilisation économique, pratique (confort d'usage) et décorative, on peut estimer que les poêles à gaz ont une bonne carte à jouer face à ce concurrent. Ce chauffage est un final moins écologique (production de CO2) mais il a l'avantage d'être plus pratique, autonome, et plus propre (rejets dans l'air).



Découvrez le fonctionnement du poêle à gaz.